Les 5 actus de la semaine

Chaque lundi, ne ratez pas notre revue de presse : Les 5 actus de la semaine. Et embarquez pour un tour d’horizon des principales infos de la semaine précédente.

Le chômage en baisse au mois de mai

Le mois dernier,  le nombre de personnes en recherche d’emploi était en baisse de 3,5%, soit 134 100 inscrits en moins. Ce résultat tend à redonner de l’espoir tandis que le chômage avait augmenté de 1,7% au mois d’avril ; notamment à cause du 3e confinement. Les demandeurs d’emploi de catégorie A s’établissent donc désormais au nombre de 3,729 millions, en France. Concernant les personnes en activité réduite (catégorie B et C), le mois de mai a également vu baisser le nombre de demandes d’emploi de 0,6% (soit 39 000 inscrits en moins), pour venir atteindre les 5,973 millions. Quant aux déclarations d’embauche de plus d’un mois, elles ont augmenté de 36,9%. Des chiffres de bon augure qui nous laissent envisager une possible sortie de crise dans les mois à venir.
Le chômage en baisse de 3,5% en mai

L’âge de la retraite reporté à 64 ans ?

L’âge de la retraite pourrait bien s’allonger de deux ans. Après la défaite de LREM aux élections régionales et donc de la mise en place du nouveau système de calcul de l’assurance chômage, les pro-réformes pressent Emmanuel Macron. La question est de savoir si le moment est propice à une telle réforme à seulement quelques mois des élections présidentielles. D’autant que les pro-réformes souhaitent que cela se passe le plus vite possible avec une inscription dans le budget de la sécurité sociale dès 2022 et un vote en octobre. « C’est deux lignes dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale. Comme ça, si les gens n’en veulent pas, ils ne reconduiront pas Emmanuel Macron », a assuré un élu qui souhaite rester anonyme. Affaire à suivre…

Réforme des retraites. Emmanuel Macron poussé à remettre l’âge de départ à 64 ans sur la table 

Le prix du gaz va augmenter en juillet

Engie va revoir ses tarifs pour le gaz. Le prix de ce dernier devrait augmenter de 10% dès le mois prochain. « Les TRV d’Engie augmentent de 9,96 % HT au 1er juillet 2021. Cette forte hausse est due principalement (pour 7,8 %) à la hausse des prix du gaz sur le marché mondial, liée à la reprise économique », souligne la commission de régulation d’énergie (CRE).

Egalement en cause : la maintenance en mer du Nord, l’affaiblissement des stocks, l’augmentation de la consommation de gaz, ainsi que le coût des certificats d’économie d’énergie (CEE) ; dispositifs obligeant les fournisseurs de gaz à financer des économies d’énergie. Pas de panique si votre chaudière fonctionne au gaz, car cette hausse de prix fait suite à une baisse liée à la crise économique. A titre de comparaison le gaz n’a augmenté que d’1,1% depuis début 2019.
Le prix du gaz va augmenter de près de 10 % en juillet

Action Logement s’associe à Cerqual Qualitel Certification

La certification NF Habitat HQE prend en compte tous les aspects de la qualité du logement. Cerqual Qualitel Certification délivre cette dernière. La filiale de l’association Qualitel a d’ailleurs été rejoint par Action Logement, soucieux d’encourager la production de logements certifiés NF Habitat HQE. Cette certification se base sur trois critères : la qualité de vie, le respect de l’environnement et la performance économique. De son côté, Action Logement est partenaire de Programme national action cœur de ville (ACV). Ce dernier a pour but de de proposer aux habitants de près de 222 villes des logement de haute qualité. Engagés dans des actions similaires, Action logement et Cerqual Qualitel Certification se sont donc naturellement rapprochés pour former ce partenariat.

NF Habitat HQE : Un partenariat pour une meilleure qualité des logements 

Loyer en HLM : l’enfant majeur détaché fiscalement n’est plus compté

On détermine le supplément de loyer de solidarité selon le nombre de personnes habitant le foyer, du type de logement mais également du niveau de revenus des personnes en question. Récemment, une famille a refusé de payer ce supplément de loyer de solidarité car leur fils majeur habitait toujours chez eux mais ne possédait pas encore de revenus, bien qu’il soit détaché fiscalement. Les arguments de la famille ont été rejetés car seuls les enfants à charge selon le code général des impôts, sont considérés comme des personnes vivant au sein du foyer.
DANS LE CALCUL DU LOYER EN HLM, L’ENFANT MAJEUR DÉTACHÉ FISCALEMENT N’EST PLUS COMPTÉ

La bonne nouvelle de la semaine reste la baisse du chômage au mois de mai. Un constat rendu possible grâce au déconfinement et à la reprise de nombreux secteurs d’activité. Tels que la restauration, l’hôtellerie ou encore le voyage ; tous à l’arrêt depuis plus d’un an. 

 

Articles similaires

Commentaires

Petite maison en bois à côté de trois piles de pièces symbolisant la règle 50/30/20

Le Solublog

Pour comprendre, piloter et

assainir vos finances

Directement par email 😉

Nous avons bien pris en compte votre demande 😉
Désolé, il semblerait qu'il y ait eu un problème. Pourriez-vous essayer à nouveau ?

On peut se croiser aussi ici !

Vous cherchez quelque chose ?

Les catégories

Nos derniers articles