Les 5 actus de la semaine

Chaque lundi, ne ratez pas notre revue de presse : Les 5 actus de la semaine. Et embarquez pour un tour d’horizon des principales infos de la semaine précédente.

Le taux d’endettement maximal passe de 33 à 35%

Mardi dernier, le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) a assuré, concernant le crédit immobilier, qu’il allait transformer ses recommandations actuelles en « normes juridiquement contraignantes ». Parmi ces recommandations, le taux d’endettement maximal serait désormais de 35% contre 33% auparavant. La durée d’emprunt passerait également de 25 à 27 ans ; s’il y a une période de différé d’amortissement de deux ans. Le taux de flexibilité pour faire appliquer les critères énoncés précédemment passerait quant à lui à 20% de la production trimestrielle de nouveaux crédits immobiliers contre 15 %  avant décembre dernier.  Pour l’heure ces recommandations ne sont toujours pas obligatoires bien que beaucoup de banques les respectent déjà. Le HCSF attend le bilan de ses recommandations actuelles pour faire appliquer ces nouvelles normes à l’ensemble des banques. L’arrivée des résultats est prévue dans le courant de l’été.
TOUT COMPRENDRE – LES BANQUES VONT-ELLES DEVENIR PLUS STRICTES CONCERNANT LES CRÉDITS IMMOBILIERS?

Serez-vous remboursé concernant l’impôt sur le revenu ?

La semaine dernière, les Français ont dû  faire leur déclaration à l’impôt. Sachez que si vous payez trop d’impôts par rapport à la déclaration de vos revenus (que vous avez du rendre au printemps dernier), vous pouvez être remboursé de certains frais. Et ce, grâce au virement de la DGFIP, qui sera effectué le 20 juillet et le 6 août. Il faut en général compter un délai de 1 à 3 jours pour que votre compte en banque soit crédité. L’année dernière ce virement avait profité à près de 15 millions de contribuables.

Impôt sur le revenu 2021 : allez-vous être remboursé ?

Un propriétaire qui louait des appartements sur Airbnb condamné à la prison

Un propriétaires qui louait des appartements sur la plateforme Airbnb, à été condamné, mardi 15 juin, à 4 mois de prison ferme à purger sous bracelet électronique et à une amende de 3 000 euros. L’homme louait en vérité les biens d’un immeuble sous arrêté de péril grave et imminent. « C’est comme si, pendant deux ans et demi, il avait joué à la roulette russe, à la roulette marseillaise », a déploré  Jean-Yves Lourgouilloux, avant de réclamer une amende de 80 000 euros contre la société propriétaire de l’immeuble. « Oui, j’ai loué et je regrette », s’est timidement excusé Abdelfateh Benhalilou, maçon de 61 ans, qui a logé près de 2300 touristes dans cet immeuble insalubre, à la limite de s’écrouler.
PRISON REQUISE CONTRE UN PROPRIÉTAIRE QUI LOUAIT SUR AIRBNB DES APPARTEMENTS MALGRÉ UN ARRÊTÉ DE PÉRIL

Les banques restent frileuses malgré des taux attractifs

Les taux du mois de mai ont atteint des niveaux records à l’image du mois précédent. L’observatoire Crédit Logement a annoncé une moyenne de 1,07% contre 1,16% l’année dernière. Malgré cette baisse considérable, les banques restent frileuses. « À l’automne 2019, des banques pouvaient financer 110 % de l’acquisition, en incluant la valeur du bien et les frais de notaire. Désormais, en général, les banques exigent un apport représentant au moins 10 % du total nécessaire pour l’acquisition », explique la directrice de communication et porte parole de Meilleurstaux.com Maël Bernier. Les personnes souhaitant acquérir un logement doivent donc préparer leur dossier du mieux possible.
Crédit immobilier : les taux au plus bas, mais les banques restent frileuses

Les Français comptent dépenser moins d’argent cet été

Depuis l’arrivée de la crise sanitaire, certains Français ont perdu en pouvoir d’achat et comptent réduire leur budget pour les vacances estivales. C’est en tout cas ce que prête à penser l’enquête d’Europ Assistance dévoilée jeudi dernier par BFMTV. Laquelle démontre que le budget moyen des ménages français pour leurs vacances a baissé de 26% par rapport à celui de 2019. Dans ce contexte de crise économique la plupart des Français envisagent donc de rester en France pour leurs vacances même si 28% des interrogés prévoient tout de même de partir à l’étranger.

Cet été, les Français dépenseront beaucoup moins d’argent en vacances 

En définitive, le taux d’endettement maximal est passé de 33 à 35%, bien que cela reste une recommandation du HCSF. Cette réforme devrait devenir obligatoire dans le courant de l’été. Les banques restent quant à elles toujours très frileuses pour accorder un prêt, bien que les taux n’aient jamais été aussi bas. 

Articles similaires

Commentaires

Petite maison en bois à côté de trois piles de pièces symbolisant la règle 50/30/20

Le Solublog

Pour comprendre, piloter et

assainir vos finances

Directement par email 😉

Nous avons bien pris en compte votre demande 😉
Désolé, il semblerait qu'il y ait eu un problème. Pourriez-vous essayer à nouveau ?

On peut se croiser aussi ici !

Vous cherchez quelque chose ?

Les catégories

Nos derniers articles