5 conseils pour renégocier un prêt immobilier

Vous avez constaté une nette baisse des taux d’emprunt depuis que vous avez signé votre contrat de prêt immobilier, que ce soit pour votre résidence principale ou pour une résidence secondaire ? Il peut être intéressant de vous lancer dans une renégociation. Comment ? Quels leviers actionner ? Qui contacter ? Réponse en 5 conseils, qui vous aideront à optimiser votre budget mensuel !

1/ Laissez passer un peu de temps

Renégocier un prêt immobilier est une bonne idée lorsque l’on constate que les taux ont nettement été revus à la baisse depuis une acquisition. Mais attention, ce n’est pas une raison pour se précipiter. En effet, cette opération implique des frais, qu’ils soient de dossier ou administratifs, voire liés à des indemnités de remboursement anticipé. En général, il est recommandé d’attendre au moins 24 mois avant toute opération de renégociation de prêt immobilier. Avant ce deuxième anniversaire, il n’est pas certain que le jeu en vaille la chandelle. Après celui-ci, cela devient nettement plus intéressant !

2/ Déterminez ce que vous souhaitez réduire

Si vous souhaitez renégocier votre prêt immobilier, le nouveau taux appliqué va pouvoir agir, au choix, sur le montant de la mensualité ou sur la durée du crédit. Avant de contacter votre banque ou un courtier, faites donc le point sur ce qui vous intéresse le plus : augmenter votre budget mensuel, ou revoir à la baisse la durée de votre endettement ? La première solution sera sans doute plus intéressante si vous êtes dans les premières années de votre carrière professionnelle et, par exemple, si votre famille s’apprête à s’agrandir ; la seconde devient plus pertinente au fur et à mesure que la retraite approche.

3/ Faites jouer la concurrence…

Votre banque habituelle n’est pas la seule à pouvoir vous proposer un nouveau prêt immobilier à un taux plus bas – il arrivera même régulièrement que ce soit l’opposé, et qu’elle ne puisse rien vous proposer d’intéressant. Nous vous conseillons donc de faire appel aux services d’un courtier en crédit immobilier si vous souhaitez baisser vos mensualités. Après analyse de votre dossier, il contactera les différents établissements avec lesquels il travaille, présentera vos besoins, votre budget et votre situation personnelle, et les mettra en concurrence. Il pourra même vous trouver une assurance de prêt moins onéreuse. Certes, ses services sont payants, mais in fine, ce sont plusieurs centaines d’euros que vous pourrez économiser par crédit !

4/ … mais n’en oubliez pas pour autant votre banque actuelle

Votre banque peut être « bloquée » au moment où vous lui demandez de renégocier votre prêt immobilier. En effet, cette opération consiste souvent en un rachat de crédit, et il est rare qu’une banque se rachète à elle-même un prêt en cours ! Néanmoins, il n’est pas inutile de parler de votre problématique à votre conseiller. Votre contrat de crédit immobilier comprend peut-être des clauses qui peuvent vous aider à réduire vos mensualités, comme la capacité de moduler les échéances, voire de les reporter en fin de prêt pendant plusieurs mois. D’autres avantages, comme la gratuité des cartes bancaires, peuvent vous être proposés par votre banque pour vous convaincre de rester chez eux.

5/ Présentez le dossier le plus solide possible

Avant de formuler une demande de renégociation de prêt immobilier à votre banque, ou de présenter votre dossier à un courtier, mettez toutes les chances de votre côté en optimisant votre situation financière. Si vous avez des emprunts en cours qui augmentent dangereusement (à la limite des 35%), votre taux d’endettement, remboursez-les, attendez qu’ils se terminent, ou tournez-vous vers le regroupement de crédits.

Réduisez vos factures en faisant jouer la concurrence entre les opérateurs téléphoniques, les fournisseurs d’énergie et les différents prestataires de service. Enfin, mettez ce que vous pouvez de côté : les banques regardent d’un œil plus favorable les comptes courants qui affichent des mouvements réguliers en direction d’un compte épargne. Et ce, quel que soit le montant. Il s’agit surtout de rassurer la banque sur votre aisance financière, qui ne pourra qu’être améliorée encore si elle vous accorde un prêt immobilier.

La renégociation d’un prêt immobilier peut vous aider à optimiser votre budget et à augmenter votre reste à vivre. Cependant, n’oubliez pas que, en dehors de rares exceptions, vous ne pourrez agir qu’à la marge sur le montant de vos mensualités. Si votre besoin de liquidités est causé par des difficultés financières, voire par une situation de surendettement, pensez à la vente avec faculté de rachat : vous pourrez ainsi obtenir les fonds qui vous manquent, en cédant temporairement votre logement tout en continuant à y vivre.

Articles similaires

Commentaires

Petite maison en bois à côté de trois piles de pièces symbolisant la règle 50/30/20

Le Solublog

Pour comprendre, piloter et

assainir vos finances

Directement par email 😉

Nous avons bien pris en compte votre demande 😉
Désolé, il semblerait qu'il y ait eu un problème. Pourriez-vous essayer à nouveau ?

On peut se croiser aussi ici !

Vous cherchez quelque chose ?

Les catégories

Nos derniers articles