Comment alléger ses mensualités d’emprunt ?

Lorsque les revenus s’amenuisent (perte d’emploi, chômage partiel, maladie…) le remboursement de son prêt immobilier peut devenir plus difficile. Dans ces conditions, jouer sur votre mensualité d’emprunt peut vous permettre d’alléger votre crédit pour faciliter le remboursement. 

Le report d’échéance dans votre mensualité d’emprunt

Le report d’échéance consiste à « faire une pause » dans votre mensualité d’emprunt et de remettre à plus tard leur paiement. Ceci dans une période comprise généralement entre 1 et 12 mois selon les banques. Deux montages sont possibles :

  1. Le report partiel. Vous suspendez uniquement le paiement du capital.
  2. Le report total. Il suspend le capital, ainsi que les intérêts, et parfois même l’assurance.

Cette opération peut permettre de se sortir d’une mauvaise passe. Elle n’est néanmoins pas indolore sur le plan financier à long terme, puisque ce report génère des intérêts supplémentaires. C’est encore plus vrai en début de crédit, avec une part des intérêts à payer plus élevée.

Coronavirus : osez demander le report d’échéance !

À cause de la crise du Covid-19, de nombreux Français ont vu leur activité professionnelle réduite. Cela a entraîné inévitablement une baisse des revenus. Le gouvernement n’a rien prévu pour inciter les établissements de crédit à favoriser les reports. La Fédération bancaire française souligne, cependant, que les ménages en difficulté ont tout intérêt à contacter leur établissement financier. Celui-ci pouvant se montrer compréhensif en raison de la période particulière. N’hésitez donc pas à suivre ce conseil pour éviter de tomber dans le cercle vicieux du surendettement ! Si ce sujet vous intéresse, vous pouvez aussi lire notre article sur : Quels sont les chiffres du surendettement en France.

Moduler les échéances de votre mensualité d’emprunt

Grâce à la « modulation du contrat », vous pouvez revoir à la hausse ou à la baisse votre mensualités d’emprunt, en fonction de votre nouvelle situation financière. Prévu généralement dans la plupart des contrats, ce dispositif n’entraîne pas de frais, une fois activé et répond à plusieurs règles :

  • Les possibilités de hausse ou de baisse de la mensualité sont plafonnées (entre 10 % et 30 % généralement).
  • L’allongement maximal du prêt ne peut dépasser deux ans, auquel cas le dispositif change (restructuration de dette).
  • La clause ne peut être utilisée qu’au bout de 12 à 24 mois de remboursement uniquement.

Avec la modulation, le crédit est allongé et son coût global aussi, mais dans une moindre mesure qu’avec le report.

Changer d’assurance : une source d’économie !

Changer d’assurance permet de faire des économies substantielles. Seule obligation : les conditions de la nouvelle assurance doivent coïncider avec l’ancienne. Faites jouer la concurrence via les différentes plateformes dédiées (lelynx.fr, lesfurets.com, meilleurtaux.com) et vous verrez qu’à terme, c’est une économie de plusieurs milliers d’euros sur la durée totale du crédit qui vous tend les bras !

En définitive, si le report d’échéance permet de sortir rapidement d’une situation délicate, la modulation de vos échéances reste la solution la plus stable dans le temps pour baisser le montant de vos mensualités. Changer d’assurance reste tout de même une bonne synthèse, rapide et surtout gratuite !

Articles similaires

Commentaires

Petite maison en bois à côté de trois piles de pièces symbolisant la règle 50/30/20

Le Solublog

Pour comprendre, piloter et

assainir vos finances

Directement par email 😉

Nous avons bien pris en compte votre demande 😉
Désolé, il semblerait qu'il y ait eu un problème. Pourriez-vous essayer à nouveau ?

On peut se croiser aussi ici !

Vous cherchez quelque chose ?

Les catégories

Nos derniers articles