Crédits immobiliers : quel taux pour mon emprunt ?

C’est un fait : il existe de nombreux types de crédits immobiliers. Et c’est une bonne nouvelle, puisque ce large éventail permet à plus de familles, potentiellement à faibles ressources, d’acquérir leur résidence principale. Mais quels sont les taux applicables aux différents contrats de crédits ? Lesquels sont les plus avantageux ? Petits récapitulatifs, à garder à l’esprit au moment de négocier avec son banquier !

Avec le Prêt à taux zéro

C’est le crédit immobilier au taux le plus simple, et aussi le plus avantageux. Avec le Prêt à taux zéro, le taux est… de 0%. Cela signifie que vous ne remboursez que le capital emprunté, sans aucun intérêt. Très intéressant donc si vous êtes primo-accédant… et si vos revenus ne dépassent pas certains plafonds, lesquels varient notamment selon la composition de votre foyer.

Avec le Prêt action logement

Encore souvent appelé « 1% logement », le Prêt action logement est ouvert aux salariés dont l’employeur cotise auprès d’un organisme dédié : Action Logement. Il permet de financer une partie d’une acquisition immobilière, avec un taux réduit : 0,5%, et ce depuis septembre 2020.

Avec le Prêt accession sociale

Comme son nom l’indique, le Prêt accession sociale est destiné aux foyers les plus modestes, afin de les aider à acquérir leur résidence principale. Son taux appliqué varie selon la durée du contrat de crédit : plus celle-ci est importante, plus le taux (qui peut être fixe ou variable) est élevé. C’est une chose à savoir, puisque, si vous y avez droit, vous pouvez obtenir un PAS pour une durée comprise entre 5 et 30 ans, voire 35 en cas de révision du taux !
Le taux du PAS est défini par la banque qui prête l’argent, dans le respect de certains taux plafonds fixés par le législateur :
2,45% pour un prêt inférieur à 12 ans ;
2,65% pour un prêt compris entre 12 et 15 ans ;
2,80% pour un prêt compris entre 15 et 20 ans ;
2,90% pour un prêt de plus de 20 ans ;
2,45% pour un prêt à taux variable.

Avec le Prêt conventionné

Le prêt conventionné entre dans la catégorie des prêts aidés. Il peut financer la totalité d’une acquisition immobilière, et ouvre droit, sous certaines conditions, aux APL. Les taux plafonds sont similaires à ceux du Prêt accession sociale :

Avec le prêt relais

Le prêt relais repose sur une durée plus courte que les autres, généralement comprise entre 12 et 24 mois. Il permet de financer un bien en attendant d’en vendre un autre. Son taux ? Assez faible en général, il ne doit pas dépasser 1,90%. Dans les faits, les banques pratiquent un taux moyen de 1,25%.

Avec le Plan épargne logement

Ce n’est pas un prêt à proprement parler, mais le taux qui s’applique au plan épargne logement est important pour qui souhaite acheter un bien. Sur ce type de contrat, des intérêts de l’ordre de 1% sont générés tous les ans. N’oubliez pas, cependant, que ces intérêts sont soumis à un prélèvement forfaitaire de 30% (12,8% d’impôts et 17,2% de prélèvements sociaux).

Acheter un bien immobilier est un moment important dans une vie. C’est pourquoi nous vous recommandons de bien vous renseigner sur les prêts aidés auxquels vous pouvez prétendre, et à faire jouer la concurrence entre les banques. Il y a, à la clé, plusieurs centaines d’euros à économiser sur toute la durée du contrat !

Articles similaires

Commentaires

Petite maison en bois à côté de trois piles de pièces symbolisant la règle 50/30/20

Le Solublog

Pour comprendre, piloter et

assainir vos finances

Directement par email 😉

Nous avons bien pris en compte votre demande 😉
Désolé, il semblerait qu'il y ait eu un problème. Pourriez-vous essayer à nouveau ?

On peut se croiser aussi ici !

Vous cherchez quelque chose ?

Les catégories

Nos derniers articles