Sauver mon patrimoine avec la vente avec faculté de rachat

Vous connaissez des difficultés financières ? Il existe des solutions pour libérer rapidement des liquidités et solder vos dettes. Et ce, sans « sacrifier » les biens — par exemple, votre résidence principale — auxquels vous tenez. La preuve, avec le principe de la vente avec faculté de rachat.

La vente d’un bien, solution de dernier recours

Lorsque se présentent les premières difficultés financières, quelques leviers sont actionnables rapidement. Vous pouvez par exemple :
Vendre des objets auxquels vous ne tenez plus  (console de jeux, vélo, meubles…) ;
– Créer une activité « de complément » (coaching, graphisme, photographie…) ;
Résilier certains services dont vous pouvez vous passer (streaming musical, vidéo à la demande…) ;
Réduire volontairement ses dépenses occasionnelles (restaurants, sorties…).
Ces solutions « court-termistes » ne suffisent pas à vous sortir d’une situation financière délicate ? Ainsi, vous pouvez être tenté de vendre votre résidence principale (voire d’autres biens immobiliers) . Une situation délicate… qu’il est possible d’éviter, grâce à la vente avec faculté de rachat.

Le réméré, ou vente avec faculté de rachat

Vous avez besoin de libérer des liquidités rapidement ? Vous êtes propriétaire de votre résidence principale (ou d’un autre bien immobilier) ? La vente avec faculté de rachat est une excellente solution. Peu connu, ce mécanisme repose sur un principe simple : une vente temporaire, consentie avec faculté de rachat d’un bien ; qu’il s’agisse d’une résidence principale, secondaire ou des murs d’un commerce. La somme obtenue vous permet de solder vos dettes ou de financer un projet.

Avec une vente à hauteur de 45 à 70% de la valeur du bien (60% par exemple chez Solustone), la vente avec faculté de rachat présente certains avantages. Le plus notable est le fait qu’il vous permette de continuer à habiter votre bien, s’il s’agit de votre résidence principale ou de percevoir des loyers, s’il s’agit d’un investissement locatif. Tout cela en échange d’une indemnité d’occupation (5% chez Solustone) et dans le cadre d’une convention d’occupation précaire. Aussi, Solustone vous propose un accompagnement, afin de vous aider à récupérer entièrement votre bien, d’ici 5 ans maximum.

Quid du bien après la vente avec faculté de rachat ?

Vous l’aurez compris : le réméré permet de gagner du temps, vous aidant à rétablir votre situation personnelle sans affecter votre patrimoine et sans vente définitive de votre bien. Au bout du processus, si vous n’avez pas actionné sous 5 ans la possibilité de racheter l’appartement ou la maison concernée, vous êtes accompagné dans sa vente définitive et dans la recherche d’un nouveau logement. Chez Solustone, le fruit de la vente vous est ensuite reversé directement contrairement à l’ensemble des foncières immobilières qui empochent la différence.

Avec la vente avec faculté de rachat, vous débloquez les liquidités qui vous sont nécessaires et conservez la jouissance de votre patrimoine personnel. Au terme de l’opération (5 ans maximum), vous le récupérez au prix auquel vous l’avez cédé, majoré des frais de portage (5% chez Solustone). Si vous n’avez plus d’autres choix financiers, cette solution vous permet de gagner du temps et de retrouver un peu de souffle financièrement !

Articles similaires

Commentaires

  1. […] juridique moins connue et peu utilisée, la vente à réméré reste une solution adéquate si vous êtes dans une situation de surendettement qui pourrait vous amener à perdre votre […]

Petite maison en bois à côté de trois piles de pièces symbolisant la règle 50/30/20

Le Solublog

Pour comprendre, piloter et

assainir vos finances

Directement par email 😉

Nous avons bien pris en compte votre demande 😉
Désolé, il semblerait qu'il y ait eu un problème. Pourriez-vous essayer à nouveau ?

On peut se croiser aussi ici !

Vous cherchez quelque chose ?

Les catégories

Nos derniers articles