8 conseils pour vendre rapidement sa maison ou son appartement

Vendre un bien immobilier, c’est espérer que cela se fasse le plus rapidement possible. D’autant qu’il faut compter environ trois mois entre le compromis et la vente. Malheureusement, ce n’est pas toujours facile. Il arrive que plusieurs semaines, voire plusieurs mois, s’écoulent avant qu’un acheteur se manifeste ! Vous voulez vendre rapidement votre maison ou votre appartement ? Voici huit conseils et solutions pour mettre en valeur votre bien et le céder au meilleur prix.

Mettre son bien en valeur

C’est une évidence : un appartement (ou une maison) bien entretenu partira toujours plus vite qu’un logement, même plus grand, en mauvais état. Préparez donc les visites avec soin, et veillez à :
– Nettoyer chaque recoin de l’appartement ou de la maison, à l’intérieur comme à l’extérieur ;
– Ranger tout ce qui traîne, y compris dans les chambres (jouets d’enfants, vêtements, bibelots…) afin de maximiser l’impression de grandeur des pièces ;
– Faire la vaisselle, ranger le linge sale ;
– Dépersonnaliser les lieux (peindre les murs en blanc, retirer les cadres et photos de famille par exemple) afin d’aider les acheteurs potentiels à se projeter ;
– Faire tous les petits travaux qui pourraient traîner depuis quelques annéese (une latte de parquet à changer, un coup de peinture dans l’entrée…) mais pourraient freiner un acheteur qui veut n’avoir qu’à poser ses meubles ;
– Tondre la pelouse et tailler les haies si vous avez un jardin.

Faire estimer son bien

Votre bien immobilier se présente sous son plus beau jour ? Vous pouvez le faire estimer (en ligne ou grâce à une visite des lieux — c’est toujours mieux) par un professionnel de l’immobilier. Ce dernier vous aidera à connaître la valeur de marché, afin d’afficher un prix cohérent par rapport aux tarifs du marché. C’est d’autant plus important si vous êtes pressé, le prix sera le principal frein à une vente rapide.
En effet, souvent, si un bien ne se vend pas, c’est que son prix est trop haut par rapport à la concurrence. N’oubliez pas que l’on ne fixe pas son tarif en fonction de ce qu’on souhaite obtenir, mais de la réalité du marché immobilier, plus ou moins tendu selon les zones géographiques.

Soigner l’annonce de vente

L’annonce immobilière constitue le premier « point de contact » entre votre bien et son futur acheteur. Vous devez donc lui mettre l’eau à la bouche ! Proposez une description précise et réaliste de votre appartement ou de votre maison. Mettez en avant les avantages : travaux effectués, luminosité, bien traversant, extérieur… Bien sûr, soyez honnête, il faut trouver le juste milieu entre une description peu élogieuse et une exagération, qui ne fera que créer une déception lors d’une visite…. Une perte de temps pour les deux partis.
Veillez aussi à bien situer votre bien dans son environnement, par exemple en indiquant si des commerces, des écoles ou des arrêts de transport en commun se trouvent à proximité. Des arguments qui peuvent faire mouche auprès d’une famille !

Publier son annonce

Il existe de nombreux sites sur lesquels il est important de poster son annonce : Le Bon Coin, Particulier à Particulier, SeLoger (si vous êtes accompagné par un professionnel)… Il peut aussi être malin de l’afficher dans les lieux de vie de votre quartier, comme les boulangeries ou les bureaux de tabac. Petite astuce : si votre bien est fait pour une famille, pourquoi ne pas demander s’il est possible d’afficher votre annonce dans les crèches des environs ? Elle serait alors vue par des personnes directement concernées par les prestations offertes par votre logement !

Travailler son prix avec un agent immobilier

La vente de votre bien traîne un peu trop à votre goût ? Vous avez besoin de liquidités rapidement, que ce soit pour solder des dettes ou pour acheter un nouvel appartement ? Il peut être nécessaire de faire quelques compromis sur le prix. Pour cela, contactez un agent immobilier. Il saura vous conseiller sur les ajustements à effectuer et les changements à apporter à votre annonce pour que cette baisse ne soit pas mal interprétée par un acheteur potentiel qui aurait déjà repéré votre bien. Son expérience et son implantation locale seront précieuses, puisqu’il pourra également relancer son réseau d’acquéreurs, leur présenter l’appartement ou la maison, et organiser des visites.

Anticiper la vente

Vendre son bien se prépare. Les démarches administratives, parfois fastidieuses, doivent en effet être anticipées. (acquisition d’un nouveau bien, obtention d’un prêt relais…). Dans tous les cas, rassemblez dans un dossier tous les documents liés à votre bien (titre de propriété, charges de copropriété, factures pour les travaux…). Votre passage chez le notaire n’en sera que plus rapide.

En cas d’urgence : les ibuyers

Vous êtes (très) pressé ? Vous pouvez contacter des ibuyers. Ces entreprises vous adressent une proposition d’achat dans un délai réduit compris entre 24 et 48h, puis revendent votre bien en réalisant une plus-value. Ces entreprises, comme Homeloop, sont arrivées en France en 2017, et s’inspirent du modèle californien Opendoor. Elles s’appuient sur des algorithmes pour déterminer la valeur de votre bien. Laquelle est ensuite vérifiée par un expert.

En cas de surendettement : la vente avec faculté de rachat

Vous vendez votre bien, à contrecœur, pour rembourser des dettes ? Il existe une solution alternative : la vente avec faculté de rachat ou réméré. Dans ce cadre, vous continuez d’occuper votre bien et pouvez régler ce que vous devez avec le produit de la vente. Vous pourrez par la suite racheter votre logement dans un délai maximum de 5 ans. Une période qui vous permettra de relever la tête financièrement !

En appliquant les quelques conseils ci-dessus, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour vendre rapidement votre bien. N’oubliez pas de vous détacher de sa valeur sentimentale, malgré les souvenirs que vous y avez, pour vous concentrer sur ce qu’il vaut réellement. C’est souvent la clé pour une cession efficace !

Articles similaires

Commentaires

Petite maison en bois à côté de trois piles de pièces symbolisant la règle 50/30/20

Le Solublog

Pour comprendre, piloter et

assainir vos finances

Directement par email 😉

Nous avons bien pris en compte votre demande 😉
Désolé, il semblerait qu'il y ait eu un problème. Pourriez-vous essayer à nouveau ?

On peut se croiser aussi ici !

Vous cherchez quelque chose ?

Les catégories

Nos derniers articles